lundi, septembre 24, 2007

Mauvaises langues.... bleues ?

"A quoi reconnaît-on un Suisse pauvre?.... Il lave sa Mercedes tout seul".....

C'est une petite histoire "drôle" qui se racontait dans les préaux des écoles depuis plus de 20 ans. Sa "drolitude" (merci Ségo!) est inversement proportionnelle à la réalité de la Suisse d'aujourd'hui.

Illustration :

Une Société Suisse qui officie dans la Radiodiffusion mais dont, pour des raisons de discrétion, le nom ne sera pas divulgué, à des bonnes idées, typiquement suisse. Cette société public, à but non-lucratif (non, on ne rigole pas !) que l'on nommera la Rapetou Inc pour faciliter le discours, nous à tanné pendant des mois en insistant auprès de nos instances dirigeantes pour faire augmenter nos taxes (non, on ne rigole toujours pas!) prétextant, à tort ou à raison, qu'il fallait lutter farouchement contre la concurrence étrangère pour préserver nos alpages télévisuels et radiophoniques ; et qu'une telle lutte ne pouvait se faire qu'avec des moyens financiers adéquats.


Faisons preuve d'ouverture d'esprit et, de manière extrêmement keynésienne, donnons leur raison ; comme nous sommes généreux (comme la vache laitière) et doux (comme le mouton à tondre) admettons encore que la Rapetou Inc. aie raison et que nous, sales Philistins décérebrés, ne comprenions rien à rien aux imprécations internationales et que les enjeux économiques nous dépassent complètement.

Mais... Comme la confiance n'exclut pas le contrôle, serions-nous en droit de nous poser la question suivante :

"Pourquoi, quelques mois après que leurs demandes d'augmentations de taxes furent acceptées, les honoraires des administrateurs furent tous majorés ?
(oui c'est maintenant qu'on rigole)

Bon la question est lancée mais, ne nous faisons pas d'illusions quant à un éventuel changement de manière de faire. Après tout, nos instances dirigeantes ont tout de même réussis à nous faire avaler que l'augmentation du prix du billet de train en suisse était pour s'aligner contre la concurrence (sic!!!!) Alors, le jour où vous prendrez la Deutsche Bahn AG, la Société des Chemins de Fer Français ou encore les Chemins de Fers de l'Etat Letton pour faire Genève - Bâle, n'hésitez surtout pas à en parler autour de vous !




Lusophone - Une langue couleur.... Bleue

Certains pays sont plus parfois malchanceux que d'autres...

Ces derniers temps c'est le Portugal qui détient la palme des emmerdes! Incendie de forêt, kidnapping d'enfant (enfin... ça reste à voir), défaite en rugby etc etc.... Comme tout ceci ne semblait pas suffisant, ils se sont débrouillés pour découvrir un foyer de la langue bleue dans leur charmant pays!.... La vie s'acharne on ne sait pas pourquoi.

Des mauvaises langues (bon, le jeu de mot était tellement facile qu'il fut impossible de le louper) lieraient aisément (au moyen d'un esprit dépravé et sans imagination) ce problème sanitaire aux joies du tourisme local.

Comme visiblement le Portugal devient une destination à la mode pour certains pervers sexuels, de là à dire que des Schtroumpfs sont venus se faire sucer pour les vacances il n'y à qu'un pas..... Que nous ne nous permettrons nullement de franchir (sans protection du moins!)

Maintenant il faut simplement attendre les directives de l'OMS qui diront, sûrement, que le meilleur remède serait de sucer un Malabar... Mais dans quel monde vit-on !


(désolé Peyo.... Même si vous avez bercé mon enfance, je ne pouvais manquer une telle occasion ! )

Long nuage blanc

Bien que le titre aurait tout aussi pu être, grand tsunami noir!



3 matchs des Blacks, 3 victoires éclatantes!

NZL 76 - ITA 14 NZL 108 - POR 13 NZL 40 - ECO 0

Une belle leçon de rugby contre les Portugais, visiblement plus doués avec une truelle qu'avec un ballon (selon Vincent Moscato) ; au mois, satisfaction pour nos amis Lusitaniens pour leur première tentative, avoir réussi à mettre un essai aux Blacks!

Par contre, les Ecossais ont expérimentés l'expression fort à propos de la douche écossaise! 80 minutes à se faire marcher sur la gueule pour ne pas en mettre un seul, c'est carrément phénoménal. Bon, il se sont sûrement rattrapé par la suite au coin d'un bar pour oublier, dans le malt 20 ans d'age, l'humiliation qui leur à été infligée sur leurs terres.

Sans commentaires concernant l'Italie qui, malgré tout, ne s'est pas trop mal défendue... Un petit peu trop d'exagération dans les "aïe-ça-fait-mal-monsieur-l'arbitre" mais magnifique match!

Cependant, de tout les matchs joués, ce qui est merveilleux, c'est de voir que malgré l'engouement populaire, l'esprit rugby est demeuré intact.!



lundi, septembre 03, 2007

Connerie humaine

Il y aurait eu tellement de titres possibles pour une histoire aussi sordide que celle-ci....

Stupidité religieuse, parents indignes, esprit ouvert comme le coffre d'une banque suisse etc etc.... Mais bon, à un moment donné il faut se raBATTRE sur un choix de titre, pour une histoire -tristement- vraie, s'étant déroulée à Genève (aux dernières nouvelles une ville démocratique) à la fin du mois d'août.

Une espèce de sombre raclure de fond de chiottes de lupanard, à piqué la mouche car son adolescente de fille, ne voulait pas lui donner le mot de passe de sa boîte de messagerie. Comme dans la tête de cette pauvre fiotte tout semble tourner parfaitement, il n'a rien trouvé de mieux que de la désaper (atteinte à l'intégrité d'une jeune fille), lui filer une raclée (lésions corporelles et agression physique), la menacer de la perdre dans les bois à poils (menaces et mises en danger de la vie d'autrui). Tout ça sous les yeux compatissant de ce qui lui sert d'épouse et (sic!) de mère de la jeune fille! (non-assistance à personne en danger).

Il n'y à aucun mot suffisamment fort pour décrire ce déchet de l'humanité! C'est abject que de traiter ainsi une jeune fille sans défense, ou n'importe quel être humain par la même occasion. Au regard de ses exactions, cet espèce de parasite inutile ne mériterait rien d'autre que la trépanation, l'enfermement à vie en quartier de haute sécurité sans libération conditionnelle. Et ce uniquement car il est interdit de suspendre des cons pareils par les couilles en place public!!!

Abject! Révoltant! Inadmissible!

Et l'article du journal dans lequel c'est paru.

http://www.lematin.ch/pages/home/actu/suisse/actu_suisse__1?contenu=293095

Enfin, pour donner une idée de la position de la femme dans l'esprit de certains

dimanche, septembre 02, 2007

Amnesty : Signez !

Un message très puissant en quelques images....

Impressionnant et poignant.

Amnesty International (Pétition) via Koreus

Trouvée sur le site de Koreus

Le cours de l'iguane du jour (2)

y vaut pas cher mort l'iguane !!!

$3,733Cadaver For SaleCadaverForSale.com - How much is your body worth?

mardi, août 21, 2007

Gaaaaaaaaaaaaaz!!!!

Sous nos charmantes latitudes alpestres et lacustres, nous sommes très attachés au "bleu". Pas la couleur non... mais le petit bout de papier permettant de faire le con au volant euh... non de scrupuleusement se tenir aux limitations de vitesses.

Mais comme tout change... le bleu est devenu rose. Mais le bleu du pandore lui est demeuré identique... toujours les mêmes papivores (quand ils vous passent à la broyeuse votre bleurose)

Des fois, par contre, c'est le pandore qui se fait avoir au jeu de pigeon vole ! Et du coup, on mange du poulet grillé dans la julie pendant une semaine... Que du bonheur de voir que ce ne sont pas toujours les mêmes qui respectent scrupuleusement les limitations de vitesse... euh non, font les cons au volant.

D'où la solution toute trouvée du département fédéral du contrôle des élevage aviaires pour éviter ce genre d'abus à l'avenir.


Celui-là n'avait pas, à l'inverse de son collègue, dépassé la limitation de 149km/h.... Il avait simplement oublié de fermer son poulailler casque modèle galliforme de compétition


Ping Pong de la nature

Dans la même optique et la même série que les pensées humides....

D'abord le tremblement de terre au Pérou avec son lot de morts (sans espoir de les retrouver) et de sans abris (avec beaucoup d'espoir pour les aider) ...



Suivi de près par Dean aux Caraïbes et au Mexique.... Avec "heureusement" moins de morts



Donc, comme nous avons la chance de ne pas nous trouver dans ces pays durement touchés par ces catastrophes naturelles, rien n'empêche d'avoir un petit geste !




jeudi, août 16, 2007

Liberté de medailles ? 2

Postulat n° 1 : Les miracles n'existent pas

Postulat n°2 : Rome ne s'est pas bâtie en un jour

Conclusion : Statut-quo de la situation en Chine

Donc, bien que désillusionné, il ne faut pas perdre espoir. Au contraire, il faut en parler et en faire parler.

Pour cela, il faut souligner le très bon et très difficile travail de Reporters Sans Frontières sur place (et ailleurs)


De l'art de faire du bruit avec des aménagements intérieurs....

Ou en d'autres termes, comment claquer les portes le plus fort possible.

Hormis le fait que claquer une porte est un signe de manque de :
- savoir vivre
- éducation
- respect
- courtoisie
- correction
- politesse

C'est aussi un phénomène qui tend à faire très rapidement chier son monde !!

Comment expliquer que l'être humain se soit fatigué à inventer des poignées mobiles pour les portes si ce n'est pour les utiliser ? D'ailleurs, dans certains civilisations, il y en à eu qui furent écartelés pour moins que ça.

Quelle engeance que de venir emmerder les gens avec ces bruits incessants de portes qui claquent. Vu le nombre de champions amateurs, il serait peut-être temps d'organiser une compétition mondiale?

Soit de lancer une fatwa exigeant que les claqueurs de portes, soient contraints de devoir ouvrir des portes à boutonnières (polies à la cire d'abeilles) avec des moufles (en matériaux synthétiques et bien glissants)

Ou simplement installer des sacs sur les montants de portes... ça au moins, ces emmerdeurs en puissances, n'arriveront pas à les claquer... quoi que....

mercredi, août 15, 2007

Humanitaire depuis son canapé

Bien que l'humanitaire ou le bénévolat soit des choses merveilleuses en soi, il est évident que ce n'est pas drôle tout les jours. Il faut être disponible, donner de son temps et de son énergie. Etre prêt à partir au bout du monde pour des missions.

Donc, soyons honnête envers nous-même. Peu de gens sont aptes à faire cette démarche quasi sacerdotale. D'une part, car notre confort nous importe plus que celui des autres ; d'autre part, parce que nous privilégions toujours l'individu à la communauté.

Certaines personnes, étant arrivées aux mêmes conclusions, ont eu l'ingénieuse idée de rendre l'humanitaire la portée d'un click de souris. La technologie... c'est tout de même formidable quand c'est pas complètement inutile...

Le principe c'est de se rendre, quotidiennement ou non, sur les sites suivants et cliquer sur le lien en question. Comme c'est gratuit, ce sont les sponsors des sites qui payent en fonction des hits obtenus. Définitivement un projet -existant depuis quelques années- et qui mérite d'être soutenu !

Alors, à vos souris !






Liberté de medailles ?

Il y à des pays dans le monde où la chanson de Florent Pagny (ndlr heureux exilé -fiscal?- en terre de feu, profitant de la pampa et des chevaux) "Ma liberté de penser" n'a pas eu ses 3:30 de gloire.

Les nations européennes ont toutes franchies le cap du totalitarisme, pour devenir les bastions de la démocratie du XXIème siècle. Par contre, elles n'ont pas encore dépassées le stade du "je-m'en-foutisme" envers le reste du monde. Car il est toujours plus simple de fermer les yeux sur les exactions commises loin de chez soi ; les regarder, reviendrait à se confronter à sa propre image de lâcheté.

D'ailleurs, est-ce que l'ouverture des XXIXème Olympiades le 08.08.08, sera un acte de lâcheté ou de courage ?

Avoir offert ainsi une manifestation d'une telle importance médiatique à la Chine, pays bafouant les droits civiques, la convention de Genève, les libertés individuelles et la liberté d'expression, responsable d'une épuration ethnique et religieuse au Tibet depuis bientôt 60ans, est-ce une volonté de leur faire changer leur politique (inimaginable ! ) ou baster devant la "puissance" économico-militaire chinoise (triste... non ?)

Alors, que ferez-vous le 8 août 2008 ?.....

L'image provient du site : Students For a Free Tibet

Et pour plus d'informations : Amnesty International Campagne Jeux Olympiques

30 millions de sacs à puces....


Les chiens c'est souvent comme les enfants... Mieux vaut les avoir en peinture plutôt qu'en pension...

Mais, comme tout règle, il y à une exception! OKAMI

Le seul sac à puce qu'il ne faut pas sortir 3 fois par jour. Quel bonheur! Unique obligation, avoir une PS2 et de soirées libres :)

Jeu absolument génial au gameplay original et aux graphismes à tomber par terre.

Pour information, voici les notes obtenues. Pas mal pour une boule de poils, non ?

Joypad : 10/10
Jeuxvideo.com : 19/20
Famitsu : 39/40
Edge : 9/10

vendredi, août 10, 2007

Humides pensées à....

Après Alinghi, il serait dommage de ne pas rester un peu plus dans la vie aquatique contemporaine... Ainsi profiter d'avoir cette humide pensée à Mac Mahon qui avait si bien dit, en son temps "que d'eau! que d'eau".



En plus, cette année, nous sommes gâtés par un choix plus qu'inhabituel. Les moussons en Asie du Sud-Est avec son lot de choléra, diphtérie, paludisme et autres joyeusetés ; les crues en Europes avec son lot de bâtiments détruits et de bagnoles au bain-marie.

Donc, pour rester dans une banalité crasse (digne d'un lundi matin) on est en droit de se demander, où il est encore possible de partir en vacances! C'est fatiguant à la fin... Visiter un pays en voie de développement c'est la noyade assurée et visiter un pays développer (sic) c'est un bal d'assurances assuré... Peut-être que sur une île déserte ?


Voilà : L'île de Clipperton. Perdue au dans l'Océan Pacifique, au large des côtes Mexicaines, il n'y à rien... Des palmiers et du guano... Destination idéale pour des vacances foutage-de-paix royales!

Au moins, l'eau qui s'y trouve ne nous tombe pas sur le coin de la gueule sous forme d'une très désagréable mousson. Par contre, il n'y à pas de bateau ni d'avion pour s'y rendre et, mis à part quelques ouragans sur le museau de temps en temps c'est idéal....

Mais bon, faut pas rêver non plus... Donc retour au travail...






mardi, juillet 03, 2007

AMERICA'S CUP



5 - 2
Et l'aiguière reste en Europe, en Suisse à Genève!

MERCI ALINGHI!!!



dimanche, juin 24, 2007

PS : AI ou IA ?

En préambule, il faut souligner que, depuis McCarthy (pas le chasseur de communiste mais le pionnier de la programmation) I.A signifie Intelligence Artificielle. A peu près à la même période de l'histoire, la Suisse inventa l'Assurance Invalidité.

Le PS (au choix Post Scriptum, Play Station, Parti Socialiste, Polystyrène) est par contre, une invention qui tend à disparaître depuis quelques années. Principalement dans les terres de Sarkoland (pardon... l'Empire Franc). Comme McCarthy (le chasseur de coco cette fois-ci) n'ayant pas fini le boulot à l'époque, d'autre s'en sont chargés.

Comme tout parti "social" qui se respecte, le PSS va débattre d'un projet sensé assurer le financement de l'AI. Financement qui, actuellement, ressemble plus à la représentation économique des techniques de forages de puits sans fonds. Il est évidemment plus facile de dépenser de l'argent que l'on à pas ; cela serait dommage sinon! Le projet est donc de taxer les actionnaires suisses afin de financer ledit gouffre qu'est l'AI.

Cela serait mentir que de ne pas constater qu'il y à des relents de déjà-vu dans cette proposition...

En 1972, il n'y à QUE 35 ans de cela un économiste du nom de James Tobin, avait déjà proposé une taxation des capitaux à un niveau mondial. Ce dans le but double d'éviter une spéculation trop importante qui déséquilibrerait les marchés et de financer des fonds de développement pour l'ONU et le tiers-monde. Idée très intéressante (il à été Prix Nobel tout de même le garçon!) qui n'a pas été soutenue par le PSS en son temps (ou du bout des lèvres)

Sans vouloir polémiquer ni faire de mauvais esprit, on pourrait tout de même se poser des questions sur le pompage des idées des autres... Un peu comme l'avait fait la seule royaliste avec son programme en 1'000'000 de points (dont 999'999'999 ne venaient pas d'elle).

Mais bref, force est de constater, qu'à défaut d'arriver à trouver des solutions concrètes aux problèmes que pose l'AI dans son fonctionnement actuel, il est nettement plus simple d'augmenter les taxes. (!) L'unique "petit" problème dans le raisonnement est tout de même le côté "social" d'une telle idée.

Pourquoi une institution collective, qui devrait être supportée par l'intégralité des CONcitoyens, serait plus financée par une catégorie socio-fiancière spécifique ?

Dans la même optique, pourquoi ne taxerions nous pas les propriétaires de chiens pour assurer un financement du service de chirurgie des Hôpitaux Universitaires Suisses. Après tout, vu le nombre de personnes qui se casse la gueule sur des défection canines!

Alors, camarades, chantons l'internationale







mardi, juin 19, 2007

XX vs XY 2

Des images surprenantes de véracités qui parlent d'elles même.

lundi, juin 18, 2007

Du Cardon au Bosintang

Genève, un lendemain de votations (ou un lundi comme les autres en Suisse).

Parmi les divers sujets economico-sociaux qui intéressaient les genevois (Révision de l'AI et transferts des actifs des SIG, TPG et AIG), s'était glissé un thème sur les chiens!

Oui ces charmants petits toutous, ces boules de poils affectueuses qui viennent gaiement se frotter contre le bas de vos pantalons en remuant de la queue, signe d'allégresse et de joie non-contenue, ces "meilleurs amis de l'homme" qui laissent des portes-bonheurs le long des trottoirs à Tire-Larigot, ces formidables êtres dotés d'une sensibilité tout particulière quand il s'agit de badigeonner le pieds des réverbères... Bref du vrai bonheur en fourrure des machins pareils !

Dans les faits, il est désormais obligatoire aux "heureux" propriétaires de clebs de suivre des cours de dressage (tiens.. étonnant non ?). De ces propriétaires, ceux qui se coltinent des "molosses" devront se balader avec une muselière (les chiens, pas les maîtres... quoi que des fois on pourrait se demander... ). Finalement, il faudra faire des demandes pour procéder à l'élevage et à la reproduction de chiens dangereux (bizarre non ??). Mais, pour tous (tout type de cabots confondus) ce sont les taxes qui vont prendre l'ascenseur (celles-là elles ont pas été muselées tiens donc!)

Sachant que dans le Canton de Genève, où on doit se coltiner environ 30'000 clébards, la loi à réussi à passer la rampe avec 81% de vote positif! Quatrième dimension quand tu nous tiens... Coquasse isn't it ?

Politiquement c'est une magnifique démonstration du phénomène de troupeau. Docilement éduqué par un battage médiatique régulier et diabolisateur sur la dangerosité des chiens, le peuple à trouvé le moyen de se départir d'une partie de son libre arbitre en s'imposant de nouvelles normes.

Humainement, c'est tout de même une bonne leçon (malheureusement légiférée) pour certains propriétaires de chiens qui n'ont rien à carrer du comportement de leur animal de compagnie. Préférant croire qu'un chien ça s'auto éduque tout seul sans avoir besoin de le dresser.. Et bien perdu!

Maintenant il va falloir enfiler sa paire de bottes en caoutchouc et aller se geler les noisettes le dimanche matin à la SPA, les pieds dans la boue, la tête trempée par la pluie. Mais quel bonheur que d'avoir un chien !!

Qui aurait cru qu'un thème aussi anodin que celui là aurait pu faire vaciller la démocratie! Et pourtant...


dimanche, juin 17, 2007

Semaine asiatique


Après la bouffe asiatique (voir billet ci-dessous) on passe cette fois-ci à la "mode" asiatique...

Non c'est pas de l'Harajuku. C'est encore plus drôle que ça... Et comme des "belles" images valent mieux que de longs discours c'est ici que ça se passe.

http://jpoptrash.nihon-fr.com/index.htm



La vie des Lézards 2







Très jolie vidéo d'un groupe de tegu argentin très très affectueux.

En plus, pour une fois la bande sonore est très bien choisie. Bobby McFerrin avec "Don't Worry, Be Happy"


Alors, y sont pas mignons mes congénères lézards ?


Pudibonderies bien pensantes...

...ou comment le ridicule peut-être un accident de la route, sinon de parcours.

En ce dimanche formidablement pluvieux et froid (pas un temps à mettre un Iguane dehors!) j'ai été productif au point d'arriver à lire d'un bout à l'autre l'Illustré de cette semaine. Jusque là rien de bien exceptionnel ni même palpitant... Sauf arrivé à la page 72 ou un article à eu l'excellente idée d'ensoleiller ma journée et me redonner le sourire (de moquerie certes mais sourire tout de même).

Donc je ne résiste pas à le partager avec vous ! Bonne lecture

"Un feu rouge? Quelle chance!" (ça commence bien non ? )
"Quel plaisir, un feu qui passe au rouge juste au moment où j'arrive à son niveau! Voilà une occasion de participer, à mon tour, à cette danse harmonieuse de la circulation. Comme le font des millions de conducteurs par jour, me voici en train de faire le choix délibéré, volontaire de m'arrêter. Je me sens comme un maillon important et responsable de notre communauté moderne et respectueuse. Moi aussi, je participe à la construire! M'arrêter à ce feu est, à cet instant, le geste le plus solidaire, le plus humaniste qui soit! Voilà! C'est déjà fini. Il est passé au vert. Je passe prudemment et je remarque que d'autres amis conducteurs prennent la relève. Quelle chorégraphie!"

Texte de : Abdessamad Bennani

De deux choses, l'une, il était complètement bourré quand il à écrit ça (et dans ce cas l'alcool au volant est punissable par la loi) ou alors c'est un joyeux rêveur qui ne doit pas souvent utiliser une voiture en ville!

Quoi qu'il en soit ça m'a bien fait marrer!

Et pour information, les taux d'alcoolémie autorisés en Europe (merci au TCS pour une carte colorée comme un ethylomètre en service à la sortie du Macumba!)


Finalement aussi merci à Abrutis.com pour cette très belle vision de la réalité de la route !





samedi, juin 16, 2007

Régime américain

Après le luxe de la nourriture asiatique.... Voici l'horreur de la "junk-food" américaine....
(attention c'est long mais ça vaut le coup d'oeil)


Expérience McDonald's via Koreus

Franchement ça donne envie de poser une plaque

auto-contradictions et autres joyeusetés

L'humain est ainsi fait qu'il est à lui tout seul, son meilleur contradicteur et le propre miroir de ses illogismes. Naturellement, cela ne nous parait nullement surprenant car nous sommes nous-même des hommes ; donc il nous est impossible de s'en rendre compte consciemment.

2500 ans de cela déjà, dans une petit village de pêcheurs belliqueux, sur le bord de la mère Egée, un barbu bien nommé et entuniqué (invention complète du mot!) avait très bien exprimé l'idée latente de l'irrationalisme des hommes.

"Connais-toi toi même et tu connaîtra l'univers et les Dieux"

Le barbu en question c'était Socrate. Bien qu'il ait exprimé cette idée, cela ne l'a pas empêcher de ne pas se connaître suffisamment pour savoir que la ciguë était quelque chose qu'il ne supporterait pas du tout. (Bon il y à pire façon de mourir qu'un verre à la main!)

Depuis cette phrase pleine de sens (et responsable de nuits blanches pour les bacheliers ayant philosophie au bac), les hommes ont parcourus un très long chemin. Ils ont réussis à connaître l'univers, les Dieux ; mais pas eux-mêmes. (sic)

Pour connaître l'univers, il à suffit à cette "civilisation" humaine d'envoyer des hommes, des femmes, des chiens et des satellites dans l'espaces ; de faire pousser comme des champignons d'énormes télescopes sur toutes les montagnes du monde ; de s'attarder sur de complexes équations mathématiques et physiques et finalement arriver à nous parler pendant des heures d'un immensité (infinie?) qu'aucun de nous ne connaîtra jamais!

Pour les Dieux, à force de pelles de pioches et d'archéologues poussiéreux (non pas à cause de leur âge vénérable mais à cause de la terre dans laquelle il se roule gaiement) , il à été possible de décrypter et d'analyser chaque période déiste de l'histoire des Hommes avec moult détails.

Par contre, personne n'a jamais été capable d'expliquer l'Homme. Soi-même. Cette personne que l'on voit tout les matins devant la glace. Apte à voir l'autre mais incapable à se voir elle-même. De nombreuses théories les plus alambiquée les unes que les autres ont permis d'ajouter encore aux divers sentiments de crainte et de frustration de l'être humain, sans jamais parvenir à comprendre pourquoi.

D'ailleurs... Souhaitons-nous vraiment nous connaître nous mêmes ou ne préférons-nous pas simplement s'appuyer sur les théories des autres ? Souvent une béquille est plus confortable qu'un affrontement avec soi-même ?

Régime asiatique

L'Asie.... Région du monde envoûtante et mystérieuse qui attira en son sein nombre d'explorateurs et d'aventuriers. De Marco Polo et son livre des merveilles jusqu'à Indochine et son Bob Morane!

Pourquoi l'Asie fascine-t'elle tellement et ensorcelle aussi facilement, au point de faire perdre la raison ?

Après de nombreuses (et périlleuses) recherches... La réponse m'est apparue comme une évidence !

Reddite quae sunt Caesaris, Caesari ; et quae sunt Iguani, Iguana : Cette image à été prise sur le site de Zedge

vendredi, juin 15, 2007

Chameliers vendeurs de clopes (nice big lie)

Simplement parce que l'Iguane fume aussi des Camel et que c'est hilarant de voir les pub des années 50!

La vie des Lézards

La dure et tragique vie d'un couple de lézards en Asie.
C'est trop triste....
Iguane que je suis, je compatis !! Snifff

jeudi, juin 07, 2007

LOST (part .2)

LOST
Lost of the Swissair Trial


Un avion s'est écrasé jeudi matin à Bülach, dans le Canton de Zürich. Les 19 membres d'équipage s'en sont sortis indemnes. Malheureusement, nous déplorons qu'ils n'y ait pas de survivants parmi les passagers.

La première fois déjà, le mythe d'une Suisse efficace et conquérante (palliant l'étroitesse du pays) véhiculé par sa fameuse compagnie nationale, avait été profondément écorné lors du grounding. Pas uniquement dans l'esprit et le coeur des membres du personnel de Swissair, mais aussi dans la tête des Suisse.

Peu de choses unissent ce pays déjà très disparate, cette compagnie aérienne était l'une d'elles. Et, pour une fois, tout les habitants de ce pays se sont sentis rapprochés, portés par la même tristesse et le même dégoût sur une situation absurde. Incompréhensible même pour certains. Tristement catastrophique pour de très nombreux autres qui, peut-être, dans cet océan de déchéance avec gardé une au fond d'eux une lueur d'espoir en attendant que justice soit faite.

Les fossoyeurs de ce fleuron helvétique, non content de l'avoir par le passé une fois déjà humilié, l'auront traîné dans la boue jusqu'à la fin ; sous le regard incrédule des uns, effarés des autres et -plus grave encore- indifférents de certains.

Le Suisse moyen, celui qui connaît un peu et aime un peu son pays, à du avoir plus qu'un pincement au coeur, mais une douleur profonde en entendant ce qui à été prononcé (même si ce fut dans un suisse allemand approximatif et rugueux). Le Suisse amoureux de sa compagnie nationale a du sûrement rougir de honte au regard de nos instances et de nos dirigeants.

Ces mêmes dirigeants qui n'eurent pas la force ou le courage politique d'imposer que les croques-morts de Swissair fussent mis devant leurs responsabilités plus tôt, ont laissés se dérouler se procès en critiquant vertement le prix que cela coûtait aux contribuables. (sic) Quel manque de respect effarant envers ceux qui auront consacrés une vie dans un rêve pour ne toucher que quelques miettes infamantes lorsque celui-ci fut détruit.

Certes oui, au sens strict de la loi, ils n'auront commis aucun délits, rien ne saurait leur être reproché, ils ne sont pas coupables. Et pour paraphraser un politicien français des années Mitterand (responsable mais pas coupable!) quelle tristesse.... Et comme les blanchir ne suffisait pas, il faut encore les indemniser...

Vous, Monsieur le Procureur Général, je vous félicite car vous n'avez jamais lâché votre désir de voir se jugement aboutir. Contre vents et marées et contre tous, vous avez portez le lourd fardeau qui était le votre pour faire juger ces gens. Malheureusement, vous non-plus vous n'aurez pas de gloire ni de réussite... Vous aurez récolté le désintérêt des instances politiques (toutes couleurs confondues) et le mépris de certains vos pairs.

Vous, Monsieur le Juge du Tribunal de Bülach, rien non plus ne saurait vous être reproché, car vous avez appliqué avec vertu et professionnalisme, la loi en sons sens le plus strict et doctrinal.

Mais, n'avons- nous, l'ensemble des gens de ce pays, pas tous une part de responsabilité dans ce qui vient de se produire en nos frontières ? Avons-nous fait ce qu'il fallait ? Avons-nous fait suffisamment ? Voici des questions qui méritent que nous y répondions tous en notre fort intérieur avec la plus grande humilité et honnêteté possible.

Dans le cas de l'Iguane la réponse est simple... Non sûrement pas assez. Et maintenant est-il trop tard ? Sûrement pas!

Ne serait-ce qu'en la mémoire de ceux qui furent bafoués et désabusés, tant qu'il y aura quelque chose à faire, il le faudra. Car peut-être qu'un jour, l'on considérera que la responsabilité d'une telle débâcle est d'une importance plus nationale qu'économique.

Mesdames, Messieurs, le commandant de bord et son équipage espèrent que vous avez fait bon voyage. Nous aurions espérés vous revoir sur nos lignes mais.... l'on ne se reverra plus.

Adieu l'ami ! Tu resteras dans le coeur de générations de suisses pour bien longtemps! Bien qu'en bière nous ne t'oublierons pas !


LOST (part 1.)



lundi, juin 04, 2007

Invitation au picknick de Rod Serling

Tout dans la vie peut être une occasion de fête!

Noël, Pâques, le 1er mai, les vacances scolaires, l'obtention de son bachot, l'obtention de son permis de conduire, son divorce, gagner à la loterie etc..... En fin de compte, n'importe quoi tant que ça englobe certaines notions fondamentales

- Glander (par exemple un jour férié)
- Gagner de la thune (le loto)
- Obtenir un document officiel (connaissant la vigoureuse énergie de l'administration)
- Bringuer (par exemple son divorce )

Naturellement, comme l'homme ne peut être heureux sans qu'une autorité supérieur décide de quand il peut glander et faire la foire, l'état (et les cancrelats religieux avant lui) à édicté dans sa grande sagesse et avec mansuétudes des jours de glandes officiels ! (c'est pas beau le monde moderne non ? vous en rêviez l'état l'a fait pour vous....)

Dans ce petit mais néanmoins charmant pays alpestre (l'iguane doit se répéter là non ?) il à été décidé que le 1er août serait jour de glande nationale ! Grattage de morback et sirottage de fendant à profusion du lever au coucher du soleil. Les feux d'artifices et autres saloperies bruyantes, nauséabondes et relevant d'une catastrophe écologique aussi grande que les inondations de terriers de castors, étant naturellement encouragés. Il faut bien faire savoir aux impies désireuses de ne rien faire que la population se doit de faire la fête, qu'elle le veuille ou non.

Ainsi pendant des millénaires (oui c'est exagéré mais c'est plus une figure de style qu'une véritable référence historique donc...) ainsi (je recommence sinon on va se perdre) ainsi pendant des millénaires la Suisse, Heidi et ses chèvres, Guillaume Tell et sa pomme, les castors et leurs baraques inondées, célébraient gaiement cette fête, symbole d'union nationale, de flots de vins (frelatés ou non d'ailleurs) de pétards (à fumer ou non d'ailleurs). Bref, tout allait pour le mieux dans le meilleur des monde et si le petit chaperon rouge était passé par là elle aurait fait une teuf à déchirer sa race (calme calme... on s'emporte facilement quand il s'agit de fête non ? ).

Cependant (c'est prenant comme histoire hein ?) un jour (oui parce que les figures de style sur les millénaires ça va un moment donc) Cependant, un jour (c'est mieux de reprendre pour pas se laisser aller dans d'inutiles digressions qui ne feraient qu'alourdir l'histoire). Donc...
Cependant, un jour, d'idiotes édiles ont décidés de ne mettre un terme à cette idyllique situation. (un roulement de tambours serait fort à propos à cet instant angoissant).

Il faut imaginer que LA fête en question devait -comme depuis des millions d'années-, se dérouler sur une plaine déserte, occasionnellement occupée par des écoliers en ballade et des bouses de vaches au séchage. Mais, les oreilles de Berne (et non pas l'oeil de Moscou, car il à une conjonctivite depuis un court séjour en Ukraine) ont ouï dire qu'un risque menaçait la quiétude d'une si amicale verrée ; dès lors, les édiles ont simplement décidés de ne pas célébrer ce petit cocktail dînatoire, de peur de se faire déranger par quelques membres de diverses amicales, n'étant pas franchement en odeur de sainteté auprès d'une grande partie de la population.

Cette décision est naturellement inique! Pourquoi vouloir interdire l'accès à certaines personnes ? - Sous prétexte qu'ils portent de grosses rangers noires en plein été ? N'oublions pas que la plaine en question il faut y arriver et les sentiers qui la desservent sont pleins de cailloux, il ne faudrait pas se faire mal aux pieds!
- Sous prétexte qu'ils portent des jeans retournés sur les rangers ? Justement, avec des chemins vicinaux pareils, c'est parfait pour fusiller le bas de n'importe quel pantalon. et ça coûte cher un jean de nos jours!
- Sous prétexte qu'ils portent de grosses vestes noires ? En altitude, le froid la nuit est très saisissant, même en été... Il ne faudrait pas attraper un mauvais rhume.
- Sous prétexte qu'ils se rase le crâne ? En plus d'être très à la mode actuellement, il ne faut pas oublier qu'après des efforts pareils, ils ont le droits d'avoir le crâne au frais...
- Sous prétexte qu'ils lèvent le bras en chantant ? Saperlipopette, personne n'a encore compris que c'était des gens torturer par une atroce tendinite qui appellent à l'aide.. Et rien! Personne ne les aide!

Bref, soyons sérieux deux minutes.... Il semble que dans ce pays, si un citoyen à le malheur d'oublier de payer son assurance maladie, il se fait jeter au fond d'un cul de basse fosse en attentant son jugement pour être envoyé au bagne pour y casser des cailloux pendant 700ans sous le regard bienveillant des forces de l'ordre. Par contre, ces dernières ne pourraient pas porter assistance à cette amicale des atteints de la tendinite et leur offrir un petit massage ?

A nouveau la réalité à rejoint la fiction et nous sommes entrés, sans le savoir dans la quatrième dimension !

OYEZ OYEZ BRAVES GENS!
Votre Suzeraine la démocratie Suisse, vous rappelle qu'il sera interdit de faire ripaille en son honneur.
Votre Suzeraine la démocratie Suisse, restera seule à se retourner, rouge de honte, dans sa tombe

OYEZ OYEZ BRAVES GENS!
L'humble féal à ma Suzeraine que je suis n'arrive pas à comprendre!
N'arrive pas à comprendre comment et au nom de quoi l'on peut décider de fouler aux pieds une tradition nationale d'une telle importance pour un pays comme le notre qui n'a déjà que trop peu de liens nationaux
N'arrive pas à comprendre comment l'on peut juger de la qualité de certaines personnes qui seraient peut-être ou peut-être pas présents à cette fête!

Deux poids, deux mesures, justice à deux vitesse... Quelle tristesse....

Pourtant, quoi qu'on pense, quelles que soient les choses auxquelles l'on croit, quelles que soient les théories auxquelles l'on pourrait adhérer ou contre lesquelles l'on pourrait s'élever, nous demeurons, qu'on le veuille ou non, TOUS citoyens du même pays... Avec les mêmes devoirs mais aussi avec les mêmes droits!

mardi, mai 08, 2007

Démo-crétins

Donc, la démocratie est une dictature comme un autre, qui tend à regrouper en son sein une plèbe rampante et pernicieuse ayant pour but presque inavoué de faire progresser l'individualisme sous couvert politiquement correct d'idéologiques communes. (Oui, l'Iguane se fait un peu l'avocat du Diable )

Naturellement, un attroupements de personnes partageant les mêmes idées (et il y en à naturellement des bonnes) n'est pas le phénomène corollaire le plus pernicieux de la démocratie, loin de là!
Ce qui est de plus pernicieux est cette masse de joyeux enfileurs de perles qui n'ont rien de mieux à faire que de râler sans se déplacer au urnes pour faire entendre leurs voix. On est bien loin de la majorité silencieuse de l'époque.... Parce que, question silence, on à fait mieux !

En poussant le raisonnement (ou le vice, au choix) un peu plus loin, on serait en droit de se poser des questions concernant le fonctionnement de la démocratie dans ce charmant pays alpestre, berceau de Heidi, se vantant d'être un bastion de la démocratie directe, permettant à ces concitoyens de voter sur tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi.. (sauf si on considère d'une importance vitale le fait de se prononcer "démocratiquement" sur la circonférence des couilles des boucs de haute-montagnes... )

Pour étoffer le raisonnement comme quoi la démocratie ne serait autre qu'une dictature comme une autre, il suffirait de relever les participations "records" (ce n'est pas une blague malheureusement) aux votations (30%) pour se rendre compte qu'une minorité d'activistes n'ayant visiblement d'autre occupation dans la vie que de vouloir régler la vie de son prochain, nous gouverne!

Cela serait une caricature qu'on rigolerait bien! Cependant, la réalité à dépassé la fiction.

Alors, pour paraphraser rouget de l'isle, aux urnes citoyens!

lundi, mai 07, 2007

Démo-crasse

La démocratie est une théorie merveilleuse. Comme toutes les théories d'ailleurs. D'autant plus merveilleuse qu'elle peut s'adapter à toute forme de vision politique : directe, participative, voire même républiques démocratiques (sic),

Comme quoi elle en à vu notre vieille démocratie depuis Periclès, Montesqieu ou Lincoln... Mais oh combien cela doit être rafraîchissant pour cette vieille dame de voir qu'elle à encore de beaux jours devant elle.

Des jours radieux même! La
France (charmante nation en voie de développement, limitrophe à notre magnifique pays alpestre) nous à donné, ce dimanche, un exemple flagrant d'utilisation de la démocratie avec un taux de participation record (85,3%) digne d'un congrès du Parti Communiste Kirghize du temps des purges staliniennes

Mais.... Toute médaille à son revers et toute nation en voie de développement à un potentiel de réactivité protestataire inversement proportionnel à son taux d'occupation.

Il n'aura donc pas fallu attendre longtemps pour que des contestataires "respectent" à leur façon la dictature de la majorité en brûlant joyeusement des voitures, des poubelles, des abris-bus, renversent des containers, des motos, des vélos, caillassent gaiement les forces de l'ordre avec des pavés, des bacs à fleurs, des bancs.

Que l'on apprécie pas le choix de la majorité est tout à fait imaginable et c'est bien pour cela que des élections existent. Cependant, les choix démocratiquement fait sont sensés être respectés. Il faut dès lors mieux aller voter plutôt que nous casser les *urnes après!

mardi, avril 17, 2007

Des visiteurs

Welcome - Bienvenue !

Vous avez-vu de la lumière et vous êtes rentrés ? Vous avez bien fait!

Merci aux visiteurs de DesVisiteurs.Com de venir visiter ce petit blog. Laissez-donc l'adresse de vos blogs dans les commentaires pour que l'Iguane (et d'autres) y aille à son tour!


Le silence des Bobs

Robert (Bob) Geldof s'est refait un compte en banque en murmurant à l'oreille des "bobos" dans un concert mièvre et insipide (il faut bien payer les factures)

Robert (Bob) Redford s'est refait une jeunesse en murmurant à l'oreille des chevaux dans un film mièvre et insipide (il faut bien payer les factures)

Où l'histoire de deux destins croisés qui n'ont jamais percutés l'un avec l'autre ni même avec son public....

Alors que nos nations "civilisées" (entendez par civilisées : ayant un chômage proche du PIB du Bangladesh et une croissance proche du pourcentage de la liberté de la presse en Chine) s'épanchent et larmoiement pathétiquement sur des films et des concerts aussi lamentables que ceux cités plus haut, pour justifier leur besoin néfaste de bonne conscience, des centaines de milliers personnes sont massacrées depuis 2004 dans la plus belle impunité.

Voici bientôt 3 ans (soit pour simplifier 1'095 jours ou 156 possibilités de jouer au loto du vendredi) que femmes, enfants et vieillards sont respectivement violés, affamés et abattus au nom d'idéologies et de dogmes divers et variés. Pendant ce temps, la communauté internationale se demande, par l'intermédiaire de leur commissaires qui se grattent les morpions au fond de leur pantalons -d'un costume smalto- s'il faut agir (sic). A croire que le symbole de la colombe n'a pas trop déteint sur eux et qu'ils continuent ouvertement à nous prendre pour des pigeons.

Au rythme ou cela se passe, la colombe en question à du plomb dans l'aile. Pourtant elle à réussi de formidables tour de forces par le passé. Petit rappel historique des combats de coqs menés par les moineaux au service de la colombe et aux frais des pigeons.

- Guerre Israélo-Arabe : 1948 (59 ans)
- Guerre Inde-Pakistan pour le Cachemire : 1949 (58 ans)
- Invasion de Chypre par l'armée Turque : 1964 (43 ans)
- Invasion Israélo-Syrienne au Golan : 1974 (33 ans)
- Guerre Israélo-Libanaise : 1978 (29 ans)
- Indépendance du Sahara Occidental : 1991 (16 ans)
- Guerre Géorgie - Abkhazie : 1993 (14 ans)
- Administration du Kosovo : 1999 (8 ans)
- Cessez-le-feu République Démocratique du Congo : 1999 (8 ans)
- Cessez-le-feu entre Ethiopie et Erythrée : 2000 (7 ans)
- Cessez-le-feu Libéria : 2003 (4 ans)
- Cessez-le-feu Côte d'Ivoire : 2004 (3 ans)
- Contrôle d'Haïti : 2004 (3 ans)
- Contrôle du Soudan : 2005 (2 ans)
- Stabilisation du Timor Oriental : 2006 (1 an)

Autant ces soldats courageux sont indispensables au maintien de la paix et auront éviter en partie des atrocités commises, il ne demeure pas moins qu'ils sont pieds et poings liés par des considérations politiques venant de plus haut qu'eux. Ils méritent le respect de chacun pour leur engagement nécessaire.

Si seulement il pouvait en être de même pour les dirigeants politiques ! S'ils pouvaient avoir le même courage dans leurs engagements et la même fermeté pour empêcher tant que possible que quelques groupes ou individus "génocidaires", "totalitaristes" et assassins ne massacre des civils innocents.

Parfois l'Iguane se prend à rêver à un monde vraiment en paix.

lundi, avril 16, 2007

Démagogie directe

Art 1.
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Art 2.
1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté

Soit une merveilleuse théorie de la liberté et de l'indépendance de chacun. Assurant les fondements des états républicains et démocratiques : Liberté - Egalité - Fraternité.

Ce qu'en fait la Suisse actuellement ?

Une image vaut mieux qu'un long discours




dimanche, avril 08, 2007

Les mamelles de Jena-Baptiste Poquelin

Parfois dans des pièces de théâtre il est possible de retrouver de formidables vérités dépassant les siècles.

Comme l'avait si bien écrit Molière (amant virtuel des professeures de français et drame nocturne des étudiants) "cachez ce sein que je ne saurait voir".

Notre "culture" est en train de sombrer de plus en plus, dans un puritanisme primaire et un protectorat dangereux. Nous somme bombardés d'interdictions, d'avertissements, de mises en gardes diverses et variées, comme si nous étions incapable de discernement. La société nous infantilise sans que nous ne réagissions.

Morceaux choisis (fort à propos) sur les publicités pour la nourriture, diffusées sur les chaînes françaises :

« Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour »
« Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière »
« Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé »
« Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas »

Sur ces mêmes chaînes de télévisions, pour la publicité du film "Sunshine" C'est à se demander comment l'on peut être choqué par de la fiction. A ce propos, combien devraient-ils mettre en garde pour les dessins-animés pour les enfants ?

« Ce film contient des scènes pouvant heurter la sensibilité de certaines personnes »

Actuellement mon avertissement préféré, est l'inscription trouvée sur une arme à feu 9mm de fabrication italienne dont le nom ne sera pas divulguée ici.

« Please read manual before use »

Sans penser à mal ni faire de mauvais esprit, comment est-il possible d'avoir besoin de lire un mode d'emploi pour utiliser un flingue ? Des gamins de 10-12 ans les utilisent très bien sans avoir besoin d'une quelconque aide!

Inutile de parler des mentions sur les paquets de cigarettes qui diffèrent de pays en pays et qui en feraient à elles seules une liste longue comme un jour sans briquet! (Quel terrible pensée pour un fumeur que d'imaginer ne plus avoir de briquet.... )

Pour citer que quelques objets de consommation courante : les fours à microondes, les réfrigérateurs, les congélateurs, les mixers, les grilles-pain, les paquets de cacahuètes dans les avions, les incontournables produits ménager, les voitures ou les motos (sic), les casques et les vêtements etc... etc... Bref, en un mot comme en cent, bientôt sur tout et n'importe quoi !

Les fabricants des ces produits ne sont pas à blâmer. Bien au contraire, il est tout à fait compréhensible qu'il essaient d'éviter
des procès à la chaîne contre des personnes suffisamment malhonnêtes pour essayer de tirer profits de risques parfaitement connus.

Les politiques (qu'ils soient démocratiques ou non, de droite ou de gauche) ne sont pas plus à blâmer. Ils ne font preuve que d'un manque flagrant de courage en cherchant à tout prix un "consensus" qui plaira à la majorité et qui leur assurera encore quelques législatures avant de prendre une retraite dorée aux frais de la princesse.

Par contre, les ayatollahs des libertés, groupuscules ou lobbies religieux, puritains, protectionnistes, réactionnaires, bien-pensants, ultra ; les minorités visibles et les minorités invisibles qui n'ont rien d'autre à faire que de s'occuper de la vie de tout un chacun sans s'occuper de la leur, sont les responsables à blâmer. Que leurs vies sont mornes et ternes pour n'avoir d'autre intérêt que celui de chercher le bonheur de son prochain malgré lui.

mal-baisés et peines à jouir de tous les pays unissez-vous !

Malheureusement, ils sont très bien unis, par le lien indéfectible de la connerie humaine qui met d'accord entre-eux les avis les plus divergents.

Il fut un temps, pas si lointains d'ailleurs, où il était possible d'agir et d'être traité en adultes responsables sans avoir l'impression que la société jouait au maître d'école surveillant le moindre de nos geste. Un temps que les nouvelles générations ne connaîtrons peut-être plus jamais si le peuple demeure le mouton endormi qu'il est.

Le problème ne réside pas dans les 200 calories supplémentaires que nous allons manger, ni même dans le nombre de cigarettes que nous allons fumer, encore moins dans la propension qu'auront certains à trembler ou non devant un film. Il s'agit purement et simplement de conditionnement et de contrôle des masses.

Bien que l'homme ait crée la société ; c'est la société qui le contrôlera en fin de compte.Pire que cela, il sera contrôlé volontairement par la société qu'il à lui même aidé à créer.

Alors, comme l'avaient si bien écrit Cesar et Machiavel après lui. Contrôlez la vie du peuple, occupez-le avec des activités inutiles et vous ferez ce que vous voudrez.

5000 ans d'histoire pour ne rien avoir compris!






samedi, mars 31, 2007

A la mémoire de Robert Alder

La vie est composée d'énormément de questions existentielles auxquelles les réponses sont rares et souvent hermétiques au commun des mortels.

Il y à la fameuse question pour savoir qui de l'oeuf ou de la poule est arrivé le premier ! Question au demeurant très importante car, il est nécessaire de savoir si l'on doit préparer d'abord une omelette ou un poulet rôti ou les deux....

Il y à aussi la question pour savoir pourquoi le poulet à traversé la route. Et oui, à nouveau un poulet, comme quoi on en sort pas des gallinacés. D'ailleurs, pour illustrer la digression, un poulet dusse-t'il être rôti ou une omelette dusse-t'elle être aux fines herbes, peuvent-ils traverser la route ?

Quoi qu'il en soit, de l'élevage de poulet en batterie à l'empilage des boîtes d'oeufs dans les hangars des grands distributeurs, on se contre-fou royalement de l'arrivée du premier sur le deuxième et réciproquement. Ainsi refermons cette digression vollaillère et revenons à nos moutons. (sic)

Il est étrange de remarquer que plus les batteries d'une télécommande sont faibles, plus on va y appliquer une pression énorme dans l'espoir vain de la faire fonctionner. On sait pourtant pertinemment que ces tentatives sont vouées à l'échec, cependant on ne peut s'en empêcher. N'importe quel singe (même un bonobo qui ne serait pas occupé à copuler) le comprendrait et abandonnerait directement. Pour l'homme il n'en est rien, loin s'en faut. Le mâle de base continuera à appuyer dessus, sauter à pieds joints sur cette télécommande s'il le pouvait pour qu'en fin elle fonctionne.

Mais, partant battu par cette saloperie merveille de miniaturisation technologique, l'homme doit bien se rendre compte de l'évidence. Il va devoir se lever pour aller changer les chaînes comme au bon vieux temps! Ou il devra se sortir les pouces (qui rendent sa main préhensile) de son fissa et se rendre chez le fameux distributeur cité plus haut pour racheter des batteries. Tout en faisant attention à ne pas revenir avec un boîte d'oeufs qui seraient absolument inutiles pour sa télécommande.

Que la vie est injuste et âpre parfois!

Merci Robert Alder d'avoir facilité notre oisiveté mais pourquoi n'as-tu pas pensé à nous expliquer qu'il faudrait malgré tout la combattre véhément ?....



jeudi, mars 29, 2007

Arbeit macht frei!

C'est en tout cas ce qu'essayent de démontrer des "penseurs" (panzers) suisses, sous l'égide d'une organisation poétiquement nommée "Staatssekretariat fûr Wirtschaft" ; soit la Kommandantur de l'Ekonomie de la Schweiz!

Donc, dans ce magnifique pays qu'est le notre (en tout cas celui de l'Iguane...), peuplé de Heidis, de banques, de putes russes, de gros 4x4 affrontant bravement les trottoirs de nos rues (bousculant au passages le putes précitées qui tapinent) et de marmottes enveloppant le chocolat (suisse aussi) dans de l'aluminium (suisse aussi) ; ces même panzer ce sont "rendus compte" qu'il faut que les travailleurs soient motivés et bien dans leurs peaux et dans leurs têtes pour pouvoir être plus productifs. On croit rêver! Le fait que la qualité de la vie des travailleurs pourrait être bénéfique pour eux-même demeure secondaire, tant il est important que la Wirtschaft soit en plein essor.

Pourtant, on s'aperçoit que déjà tout est bien réglé comme une pendule suisse! Pour preuve :

Le putes russes viennent pour tapiner et mettent leur argent dans les banques suisses ; les banques suisse vont prêter de l'argent aux Heidi des montagnes pour crées des fabriques de chocolats ; les fabriques de chocolats vont embaucher plus de marmottes pour envelopper le chocolat dans de l'aluminium ; l'aluminium vendu en masse permettra aux producteur d'aluminium d'acheter des gros 4x4 ; les gros 4x4 vont bousculer les putes russes qui s'arrangeront avec leurs nouveaux clients qui les payeront ; elles remettront de l'argent dans les banques etc....

VOILÀ, le mouvement perpétuel à été inventé sans avoir besoin de l'aide de la Kommandantur!

Pauvres fous... C'est bien mal connaître la Su(ppli)sse que d'oser penser cela. Ce pays ne peut pas fonctionner si tout n'est pas légiféré, organisé, structuré, catégorisé, et géré par les fameux panzers.

Sur cette terre promise, Eldorado îlotier au milieu de la turbulente Europe expansionniste, il fallut attendre l'an de grâce 2007 pour que les panzer s'interrogent sur le bien être des employés. Ces derniers étant devenus des machines dépressives gavées aux anxiolitiques et s'envoyant quotidiennement un shoot de Prozac Lexomil Valium. C'est pourquoi les aficionados des panzers, les entreprises suisses pour ne pas les nommer décidèrent magnanimement d'engager et de s'engager, à grands renforts d'argents et d'investissements, dans l'aboutissement du bonheur des hommes malgré eux!

Cité dans le texte :
Bon nombre d’entreprises ont reconnu que les investissements consentis pour améliorer l’équilibre entre le rôle professionnel et le rôle familial de leurs employés sont payants. La vaste palette de mesures proposées pour améliorer la qualité de vie porte sur le temps de travail flexible, le partage de poste, le congé sabbatique, le télétravail, les crèches d’entreprise, les congés parentaux généreux, mais aussi sur les programmes de formation continue, les offres « wellness » dans l’entreprise et les réductions sur les abonnements de fitness. Professeur titulaire de la chaire d’économie d’entreprise à l’Université de Berne, Norbert Thom cite parmi les mesures permettant une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie privée, la flexibilité de l’horaire de travail, dont font partie le travail à temps partiel et le partage de poste, et la possibilité de choisir son lieu de travail (télétravail).

Le thème le plus angoissant est tout de même celui de l'abonnement fitness! Imaginez un peu :

Monsieur X (toute ressemblance, même partielle, ne serait que fortuite) qui travaille 10 heures par jour, 5 jours par semaine et 48 semaines par an, aura l'insigne honneur de se voir "OFFRIR" un abonnement fitness pour rester en forme donc bosser plus, mieux mais pour le même prix....

Question purement pratique, quand est-ce que Monsieur X va pouvoir voir sa famille ?
Avant d'aller au travail ? Non, car il devra passer 2 heures à contrôler les calories de son petit-déjeuner.
Pendant sa pause déjeuner ? Non, car il sera sûrement en rendez-vous avec une diététicienne pour qu'elle s'assure qu'il conserve la ligne
Pendant l'heure de l'apéro ? Non, car il sera en pleine séance de fitness
Avant le dîner ? Non, car il aura du se rendre à sa séance quotidienne de remotivation morale avec son coach et son psy
Pendant le dîner ? Non, car un dîner trop lourd l'empêchant de dormir, il lui sera conseillé d'aller dormir tôt.

Pendant la nuit ? Impossible, car cela sera au tour de Madame X d'aller voir ailleurs si son superman de mari est le seul à avoir été transformé d'homme en canari mangeurs de graines survitaminés.

Le progrès est une chose merveilleuse !

Bienvenue dans le XXIème siècle !

mardi, mars 27, 2007

XX vx XY

Au fil de vagabondages sur la toile, un article d'un site humoristique (pour ne pas le nommer, la désencyclopédie) à attiré l'oeil de l'Iguane.

Il y était précisé les 4 miracles que peut accomplir la Femme. Certes un miracle car, depuis la crise érotico-mystique de Roger Vadim en 1965 on à appris que " et Dieu créa la Femme"...

Depuis Cette Femme à inventé la culture d'ânes castrés en captivité ainsi que l'élevage de bébé phoques de salles de bains. Comme quoi, une "bonne" idée ne vient jamais seule (sic)... En même temps, ses admirateurs de l'époque ont depuis inventé la gériatrie, le déambulateur et la sénilité.

Admettons, Dieu créa la Femme...
Admettons aussi, que Dieu, n'ait pas eu cette idée lors d'une soirée rhum-coke (la boisson, pas la poudre) arrosée de ruhm-coke (la poudre, pas la boisson)...
Admettons toujours que son lendemain d'hier n'ait pas été aussi terrible que le puisse laisser présager les restes du monde (merci groland!)....
Et finalement, acceptons le fait que la Femme à été crée mais pas inventée. Car, inventer une pareille chose... Impossible! Sauf peut-être pour un passionné de Rubik's Cube ou une autre femme, voire même, une femme passionnée par le Rubik's Cube?! (mais on risque de déraper et de changer de sujet)

Mais, tout ceci ne sont que suppositions! Et revenons plutôt sur les miracles en question :

- Etre mouillées sans toucher de l'eau
- Saigner sans se couper
- Produire du lait sans manger d'herbe
- Casser les couilles sans y toucher

Inutile même de revenir sur les 3 premiers... Ils parlent d'eux même et quiconque veut le contester se verra démocratiquement lapidé en place publique avec des bébés phoques surgelés. Même pour le troisième, il est incontestable car la mode de manger des algues pourrait s'apparenter à brouter de l'herbe.

Le dernier "miracle" par contre est très représentatif de la vision de l'Homme sur ces étranges créatures que sont les Femmes. Ces énigmatiques puzzles dignes des plus brillants architectes de l'Ancienne Égypte.

Certes, nombreux sont ceux qui essayèrent de comprendre et surtout d'expliquer les femmes, sans franc succès. Le plus célèbre d'entre-eux étant sûrement l'écrivain ayant réussi à vendre un livre de 300 pages blanches (comme quoi, on achète vraiment n'importe quoi !) à juste titre nommé :"ce que l'homme sait de la femme".

Avant lui, l'Église (cette très chère (la qualité pas le prix) et très chère (le prix pas la qualité) et bien nommée) s'était attachée à le faire. Après tout, quoi de plus normal que de confier à des célibataires forcés et endurcis (et oui, les douches communes d'un monastère peuvent avoir de drôles d'effet sur des mâles en état de manque sexuel) la compréhension des femmes.... C'est peut-être d'ailleurs pour cela qu'il y aura un Évêque pour se demander si elles étaient pourvues d'une âme. (sic) Mais il est inutile de rentrer dans la polémique religieuse!

Quoi qu'il en soit, les Hommes ne comprennent pas les Femmes mais, se comprennent elles elles-même? Il serait judicieux (toujours du point de vue d'un mâle) de se poser la question... A tort ou à raison, nombreuses sont celles qui désirent qu'un homme soit :

un ami, un amant, un protecteur, un père, un guide, un compagnon, une épaule-sur-qui-s'appuyer, un être comprenant leur indépendance, un être comprenant leur désir de protection, un superman, viril mais pas macho, cultivé mais pas efféminé, intéressé par leurs activités sans s'y imposer, un soutien, une oreille pour les écouter,

Mais pas seulement, il faudrait -idéalement-

qu'il comprenne leur indépendance sans la juger tout en étant proche et disponible en permanence sans pour autant jouer au toutou autour d'elle,
qu'il sache quand il faut être le mâle viril ou l'ami pour l'écouter,
qu'il ne lui saute pas dessus en permanence au risque qu'elle pense être considérée comme un objet mais quand même lui sauter dessus suffisamment souvent pour ne pas lui faire douter de sa féminité,
qu'il ne soit pas paternaliste dans ses conseils ni prolixe en reproches si jamais elle devait se fourvoyer, mais pas trop pour ne pas passer pour quelqu'un de désintéressé et égoïste à son endroit,
qu'il soit galant et gentleman en respectant les usages de la bienséance sans en abuser pour ne pas être une personne ringarde et inintéressante ne l'émoustillant aucunement,
qu'il soit un "bad boy" sans pour autant être un truand, suffisant pour l'émoustiller et lui donner envie de dépasser des limites,
qu'il la pousse à dépasser certaines de ces limites sans pour autant se jouer d'elle et de ses sentiments,

Mais aussi,

Il faut qu'il sache montrer ses sentiments car c'est beau un homme qui pleure et qui s'ouvre aux sentiments enfouis en lui.
Il faut aussi qu'il cache ses sentiments car c'est beau un homme fort qui assure la perpétuité de la race des hommes!

Bref... En fin de compte, elles ne savent pas ce qu'elles se veulent parce qu'elles sont élevées dans le mythe extrêmement néfaste du prince charmant sur son cheval blanc (merci Disney) ! Mythe qui en fin de compte (fort à propos!) n'est autre qu'un prince charmant sur son beau chevaux blanc (merci Téléphone!)

A trop vouloir on obtient rien du tout...

Si ce n'est que aussi bien les hommes que les femmes vont faire les frais de ces contradictions fondamentales enfouies en elles. Si un homme ne comprend pas il doit changer! Ben voyons... C'est normal... Mais l'inverse ne serait-il pas vrai aussi ?

Mais plus simplement, pourquoi vouloir changer les gens ? Pourquoi vouloir se changer... Nous ne sommes que de simples animaux plus ou moins évolués. L'unique différence avec les animaux c'est que nous prenons plaisir à nous infliger des tortures mentales et des traumatismes sentimentaux!

Les deux sexes ne se comprendront jamais si aucun des deux ne fait un pas vers l'autre, d'une part. D'autre part, si les femmes, relativisaient un peu leurs désirs, éventuellement qu'elles nous casseraient moins les couilles et qu'il serait possible d'avancer. Parallèlement, les hommes devraient aussi relativiser leurs critères de sélection. Cependant, il semble impossible que cela ne change.

Ainsi, comme nous sommes des animaux.... Forniquons comme des bêtes car, c'est bien dans un lit (ou ailleurs) qu'un homme et qu'une femme sont d'accord sur une chose : il n'y à pas de mal à se faire du bien!

Sait-on jamais.. peut-être un jour nous serons fait pour nous comprendre mutuellement, mais d'ici là, l'Iguane sera vieux, décati et peut-être même mort et enterré! Et là il n'en aura plus rien à faire et regardera cela depuis l'Enfer des Iguanes avec un sourire d'une oreille à l'autre !



jeudi, mars 22, 2007

dieu crée à l'image de l'homme

Même si le printemps est le renouveau de la nature, il semble aussi être le renouveau de la connerie humaine. Et oui, il faut parfois se rendre à l'évidence que nous sommes entourés d'imbéciles heureux (merci Georges Brassens sur tes réflexions si adéquates à leurs propos!). Bien que nous soyons tous l'imbécile d'un autre.

Mis à part ses considération sémantiques, l'Iguane à fait une découverte formidable sur son beau pays qui est la Su(ppl)isse! Un parti politique nommé l'UDF ! Merci à nos voisins français qui auront raison de penser qu'en Su(ppl)isse nous n'avons NI pétrole NI idées! ironiquement, la création de ce parti date de la même période que ce slogan!

Comme quoi, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Bien qu'ici il eut été plus à propos de dire "se récupère". Mais la récupération est une pierre d'achoppement de l'institution religieuse dont il est question ici.

Donc, ces braves gens udfiens lancent une révolution (depuis 30 ans mais quand même, dans notre pays faut pas se presser) pour promouvoir un retour aux valeurs évangéliques chrétiennes. Jusque là tout va bien, un groupuscule de réac' chrétiens post 60's. Quoi que la plaisanterie de cette "révolution" n'est -malheureusement- que de courte durée.

Morceaux choisis :

Valeurs de référence
L’UDF considère que les dix commandements de la Bible constituent le meilleur fondement pour une vie en société. Avec l’invocation «au nom de Dieu tout-puissant» ancrée dans le préambule de la Constitution, la Suisse rappelle qu’elle se reconnaît dans ces valeurs. L’UDF s’engage à ce que les valeurs chrétiennes gagnent en influence dans le débat politique suisse, tout en demeurant attachée au principe d’un Etat non confessionnel et démocratique.

L'Iguane souris... mais demeure pensif... Deux pays d'Asie Centrale vieux de plus de 5'000ans n'ont-ils pas aussi, en leurs temps, décidés que les commandements religieux étaient ce qui avait de mieux pour leur peuple ?... Voyant ce qui en à découlé on est en droit de s'interroger sur la validité d'un tel postulat.

Mais continuons....

Liberté religieuse et de conscience
L’UDF s’engage à veiller au maintien de la liberté de croyance, de conscience et de culte en Suisse. En revanche, l’UDF s’opposera à tout projet politique visant à donner un statut officiel à une religion non liée à l’héritage judéo-chrétien, ainsi qu’à toute velléité politique de la part d’églises ou de sectes.

L'Iguane n'est plus pensif à ce moment là... Il hésite entre plusieurs sentiments dont faire la liste serait longue. En comprenant bien le discours annoncé dans ce paragraphe, on peut en déduire que d'une part ces ayatollahs prônent la liberté de culte (donc TOUT les cultes) mais qu'en même temps, il faut que les cultes "autorisés" soient d'obédience ou d'inspiration judéo-chrétienne. Légère contradiction mystico-fanatique... Faute de quoi, il advient ce qui suit :

Lors de l’élaboration de nouvelles lois ou de décrets, l’UDF s’engage dans le maintien de la liberté de croyance et de conscience, en particulier dans les domaines médical, de
la formation et de la recherche. L’UDF s’oppose à toute discrimination professionnelle liée aux convictions religieuses telles que la discrimination pour refus de participer à des avortements. Elle s’oppose également à l’utilisation de la liberté de l’art pour blasphémer la création divine.

Une situation imposant ces visions sur la vie courante et sur les considérations de chacun. Dès lors, la pseudo liberté citée plus haut se mue en obligation dogmatique. Acceptant avec une bienveillante charité chrétienne ceux qui sont en accord avec leurs visions et vouant aux gémonies ceux qui auraient l'irrévérencieuse audace de s'y opposer.

L'Iguane n'est pas théologien, ni prête, ni ayatollah, ni même moudjahiddin et encore moins d'une quelconque obédience issue d'une prétendue religion "révélée". Mais il est citoyen du Monde, d'Europe et de Suisse... Idéalement dans un monde libre ou chacun est libre de penser ce qu'il désire tant qu'il n'entrave pas les libertés d'autrui. Alors qu'est-ce à dire que de voir des "soldats de dieu" politisés essayant par tout les moyens d'imposer leur façon de penser à la communauté.

Du jamais vu ?...

Ah si... durant l'Inquisition...

DECIPIMUR SPECIE RECTI

mercredi, mars 21, 2007

Printemps! - Réveil de la nature....

Jour merveilleux que l'équinoxe de printemps le 21 mars, début d'une saison généralement douce, ensoleillée, quelquefois rafraîchie par de légers zéphyrs. Cette saison particulièrement affectionnée de l'Iguane car étant celle de sa naissance (et oui c'est bientôt là!) mais aussi car elle est le signe du renouveau et du recommencement de la vie. Bien que ce jour d'équinoxe ait tout de même été marqué par d'étranges chutes de neige!

Les journées vont commencer à se rallonger alors que les jupes vont se raccourcirent, le soleil sera (on l'espère) de plus en plus présent, les soirées pourront se faire sur les terrasses, dans la nature, les ballades au gré des jeux d'ombres et de lumières dans les sous-bois, les apéros plus tardif au son des oiseaux jusqu'à tard dans la soirée, un premier avant goût de vacances et de farniente débutant dans la tête et dans le coeur des Hommes. Laissant déjà présager des plaisirs de l'été qui s'approchera rapidement à travers cette belle saison intermédiaire.

Hier encore s'était, tapis au coin d'un feu, que nous pouvions profiter d'une bonne fondue au fromage, de raclette (le plat pas le fromage) de raclette (le fromage pas le plat) de chasse et d'autre mets qui nous tenaient chaud au ventre pendant que la compagnie nous tenait chaud au coeur. Demain tout cela cédera sa place pour d'autres plaisirs, ceux d'être tenu au chaud par les amitiés qui nous entourerons et le soleil qui viendra jouer avec nous.

L'Iguane adore le Printemps! Il est heureux, tout simplement content!


lundi, mars 19, 2007

P Day -2 !

Voilà, plus que 2 jours avant le printemps !

C'est donc absolument normal qu'il neige à Genève....

Dans la série des situations ironiques, cela se pose là tout de même! On attends de la neige pendant tout l'hiver et à l'avant-veille du printemps, voici que des flocons tombent sur la cité de Calvin (Calvingrad pour citer la Désencyclopédie).

Après cela, des gens bien-pensants, affirment toujours que le climat à changé naturellement sans l'aide assidue de l'homme et que tout va bien ? Ben voyons! A ce niveau là ce ne sont plus des couleuvres qu'ils nous font avaler mais carrément des boa! (ceux sans plumes) et parlant de boa, bientôt il faudra en porter en été pour se protéger du froid (avec des plumes).

C'est donc du grand n'importe quoi dans cette merveilleuse planète que les humains sont en train de transformer allégrement, dans l'indifférence générale et dans la passivité chronique de nos contemporains, en usine de retraitement de toute forme de déchets humainement produits!

Mais tout va bien, il ne faut pas se faire de souci, les politiques et les entreprises vont prendre des mesures efficaces qui solutionneront tout nos problèmes!! C'est beau l'espoir non ?

Par exemple, taxons les pollueurs ? Et ceux qui paient pas seront confronté à de lourdes sanctions... Comme par exemple une tape sur les doigts et une mise en demeure de payer dans les 3'874 jours suivant la réception de la tape ? Et si jamais, ils persistent (les vils pendards) ils seront frappés violemment d'une deuxième mise en demeure, plus dure cette fois, de 822 jours pour payer. Naturellement, personne ne se risquerait à ceci et paieront immédiatement! Imaginez donc recevoir une deuxième tape sur les doigts!

D'un naturel relativement réaliste, je subodore que cela ne sera que modérément efficace! Il est donc très possible que l'Etat (ou les Etats) dans leurs grandes sagesses, aient pensé à punir sauvagement d'autres catégories socio-culturelles qui seraient des pollueurs en puissance. Oui, les automobilistes (incluant les motards, scootereux etc...) qui eux, sont proie plus facile pour nos dirigeants. Effectivement, imaginez un instant, vous simple quidam payant vos impôts et taxes diverses et assurances quelconque (pour environ 50% à 75% de votre salaire). Il sera facile pour l'état de faire valoir ses droits.

Au choix, saisir votre véhicule, vous mettre en prison, vous flageller avec des orties fraîches, vous forcer à grimper à genoux le parvis en marbre ou granit de l'hôtel de ville, incendier votre véhicule avec femme et enfant à bord etc... Mais bien sûr, cela n'arrivera jamais... A la limite on vous imposera de rouler avec une saloperie coréenne ne consommant rien et provoquant ainsi une faillite indirecte des constructeurs automobiles européens. Aaah c'est beau la liberté !

Vive la démocratie ; à juste titre renommée la dictature de la majorité !

Decipimur Specie Recti!