samedi, juin 16, 2007

auto-contradictions et autres joyeusetés

L'humain est ainsi fait qu'il est à lui tout seul, son meilleur contradicteur et le propre miroir de ses illogismes. Naturellement, cela ne nous parait nullement surprenant car nous sommes nous-même des hommes ; donc il nous est impossible de s'en rendre compte consciemment.

2500 ans de cela déjà, dans une petit village de pêcheurs belliqueux, sur le bord de la mère Egée, un barbu bien nommé et entuniqué (invention complète du mot!) avait très bien exprimé l'idée latente de l'irrationalisme des hommes.

"Connais-toi toi même et tu connaîtra l'univers et les Dieux"

Le barbu en question c'était Socrate. Bien qu'il ait exprimé cette idée, cela ne l'a pas empêcher de ne pas se connaître suffisamment pour savoir que la ciguë était quelque chose qu'il ne supporterait pas du tout. (Bon il y à pire façon de mourir qu'un verre à la main!)

Depuis cette phrase pleine de sens (et responsable de nuits blanches pour les bacheliers ayant philosophie au bac), les hommes ont parcourus un très long chemin. Ils ont réussis à connaître l'univers, les Dieux ; mais pas eux-mêmes. (sic)

Pour connaître l'univers, il à suffit à cette "civilisation" humaine d'envoyer des hommes, des femmes, des chiens et des satellites dans l'espaces ; de faire pousser comme des champignons d'énormes télescopes sur toutes les montagnes du monde ; de s'attarder sur de complexes équations mathématiques et physiques et finalement arriver à nous parler pendant des heures d'un immensité (infinie?) qu'aucun de nous ne connaîtra jamais!

Pour les Dieux, à force de pelles de pioches et d'archéologues poussiéreux (non pas à cause de leur âge vénérable mais à cause de la terre dans laquelle il se roule gaiement) , il à été possible de décrypter et d'analyser chaque période déiste de l'histoire des Hommes avec moult détails.

Par contre, personne n'a jamais été capable d'expliquer l'Homme. Soi-même. Cette personne que l'on voit tout les matins devant la glace. Apte à voir l'autre mais incapable à se voir elle-même. De nombreuses théories les plus alambiquée les unes que les autres ont permis d'ajouter encore aux divers sentiments de crainte et de frustration de l'être humain, sans jamais parvenir à comprendre pourquoi.

D'ailleurs... Souhaitons-nous vraiment nous connaître nous mêmes ou ne préférons-nous pas simplement s'appuyer sur les théories des autres ? Souvent une béquille est plus confortable qu'un affrontement avec soi-même ?

2 commentaires:

Giu a dit…

Y'a peut-être Jean-Claude V. (gardons sont anonymat) qui essaye de se connaitre lui-même puisqu'il est aware et donc "à l'attention de savoir qu'il existe"...

L'Iguane a dit…

Aux dernières nouvelles il suivait un cours, à l'insu de son plein gré, avec Richard V. (ils sont partout)... L'avenir nous dira ce que les frangins V's ont été capable d'accomplir !

Merci pour ton commentaire Giu, ça fait très plaisir :)